TF1 Antenne 2 FR3 Canal + La 5 M6
  



Un mogwai qui bouge ! La Page des Generiques LeS PoidS PlumeS - Atelier de creations artisanales
Classement alphabétique
Japonais Américain Français
Bonus Live
Série Télé Autres
Années Chaînes
Extraits Pochettes Résumés video Boutiques
Ma selection personnelle Pour ne pas repartir les mains vides
Les remerciements Pour compléter votre cure de jouvence
Des bannieres et des panneaux Mais qui se cache derriere un mogwai ?
Aide à la navigation Disclaimer



© 1995-2015
Julien WILK

La Page des Génériques :
Paroles, Séries, Dessins Animés & Génériques !

COSMOCATS


Resume video

Une animation de qualité

Cosmocats (Thundercats en VO) est l'une des séries qui m'a beaucoup enthousiasmée dans ma jeunesse. Elle a été diffusée au début des années 80 (ce que j'appelle l'âge d'or des dessins animés à la télévision française) dans Récré A2 en même temps que d'autres séries cultes comme Cobra ou Sherlock Holmes.

J'ai un peu pris l'habitude d'associer une qualité d'animation inférieure à l'animation américaine (Disney est hors-concours) mais les génériques peuvent parfois se révéler être de très bonne qualité comme nous l'ont démontré ceux de MASK, Silverhawks ou des Minipouss. Je n'ai en fait redécouvert que récemment à quel point ce générique bénéficiait d'une animation somptueuse et d'un rythme soutenu du début à la fin. La construction des séquences est classique et commence puis termine sur le logo des Cosmocats (qui aurait pu s'appeler Cosmochats mais ca sonne tout de suite moins exotique) sur les images 1 et 32.

Les tons utilisées sont très vifs et n'hésitent pas à forcer un peu sur les couleurs (arrière-plans souvent en couleurs froides, personnages en couleurs chaudes). Classiquement, les "gentils" sont traités de manière claire et lumineuse alors que les "méchants" sont toujours représentés par l'ombre et l'obscurité. Mais quoi de plus effrayant que l'obscurité quand on est petit ? (j'étais mort de trouille quand je devais remonter l'escalier de la cave après avoir éteint la lumière quand j'étais petit !)

Première séquence, l'appel de Starlion

Un éclair rouge d'énergie jaillit de l'espace et fonce sur une planète pour y rejoindre un Starlion en train d'invoquer le pouvoir contenu dans son épée. Cette première séquence (images de 5 à 10) présente plusieurs intérêts :
  • Tout d'abord, on peut la rapprocher d'une transformation de Magical Girl (Gigi, Émi, Sailormoon, etc.) qui déclenche le début de l'action pendant les épisodes. C'est d'ailleurs la séquence telle qu'elle apparaît dans le générique d'introduction qui sera reprise pour les épisodes.
  • Ensuite, c'est bien un Starlion adulte et non pas enfant (comme on peut l'apercevoir lors du premier épisode) qui est montré. Il ne restait donc pas beaucoup de suspens sur l'avenir de ce petit lionceau humanoïde qu'on découvre au début du tout premier épisode. Les génériques japonais sont souvent plus respectueux du spectateur et le véritable générique n'est en fait utilisé que pour le second épisode, pour ménager le suspens et introduire les personnages au moment voulu en leur laissant un part de mystère.
  • Pour le générique américain, le "Cosmo... Cosmo... Cosmocats..." récité par Starlion est synchronisé avec la musique. En revanche, pour la version française, cette synchronisation a été perdue et les aggrandissements de la lame de l'épée ne correspondent plus à rien !
  • J'espère que le côté phallique de l'arme qui s'aggrandit quand on la brandit n'aura échappé à personne.
  • La conclusion de la séquence prend la forme d'un rayon rouge qui vient imprimer sur le ciel ou les nuages un logo Cosmocats (image 10). C'est le signal de ralliement de toute l'équipe, il s'adresse directement à leurs instincts félins. Les plus curieux pourront se demander ce qui se passe si on remplace le logo Cosmocats par un logo Batman...

Présentation...

Des gentils

La suite des séquence se fait en trois étapes. Des images 11 à 16, ce sont les cosmocats et leur animal domestique blagueur qui sont rapidement présentés. Ils lèvent tous la tête vers le signal pour répondre à l'appel de Starlion. Se suivent successivement : Tigro (11), Félibelle (12), Pantera (13), Willykit (14), Willykat (15) et Snarf (16).

De leurs armes et compétences

Des images 17 à 22, ce sont ces mêmes personnages (mais cette fois-ci se battant et se déplaçant et non plus statiques) qui nous sont présentés. On peut donc apprendre que :
  • Tigro représente la force et sait manier le fouet.
  • Pantera est aussi à l'aise au volant du char d'assaut (le Tankatak) qu'avec ses nunchaku.
  • La force de Félibelle réside dans sa vitesse et son baton.
  • Willykit et Willykat sont deux enfants malins, pleins de ressources et d'agilité lorsqu'il s'agit d'aller arroser l'ennemi de balles explosives.
Cette partie de la séquence se termine par un rassemblement des troupes devant la forteresse des Cosmocats. Le fantôme de l'ancien patriarche n'est jamais loin pour aider nos héros et sa silhouette se dresse au-dessus d'eux comme pour les protéger (image 23).

Des méchants

Le générique change ensuite de ton et passe à la présentation des personnages malfaisants. L'image 24 fait directement opposition avec la précédente et nous montre l'antre des "méchants" et ses trois figures principales :
  • Shakal (le chacal)
  • Krolor (le reptile)
  • Gorior (le singe)
Même si Krolor assume plus ou moins le role de leader dans le clan des méchants, le vrai ennemi des Cosmocats est l'horrible Mumm-Ra, sorte de momie aux pouvoirs magiques (images 25, 26 et 27) qui n'a de but dans la vie que d'aller embêter nos héros préférés.

Heureusement Starlion veille et lui rabat le caquais à chaque fois. Non mais.

Envoyez-moi un petit message !